Flash special

IMAGE Malversation à l'OGP: Voici le scandale qui a emporté Paul Moussa Diawara !
mardi 12 juin 2018
Un rapport d’audit d’abord de l’inspection générale d’Etat (IGE) a décelé des manquements dans la gestion du désormais ancien directeur de l’Office guinéen de Publicité, Paul Moussa Diawara. Ensuite c’est un cabinet d’expertise comptable qui en vient à presque la même... Read More...

Guinée : Il n’y aura pas d’élections communales et locales en 2017 !

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

Les délégués de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) ont annoncé ce lundi qu’ils ont besoin de 120 jours pour l’organisation des élections communales et locales. Ce qui conduira au  mois de janvier 2018. L’information a été donnée ce lundi au cours de la réunion du Comité de Suivi de l’Accord du 12 Octobre 2016.

 

Etienne Soropogui, Directeur des Opérations de la CENI, estime qu’il faut sortir du fétichisme des dates. Selon lui, le chronogramme tient compte des délais légaux, des activités et des moyens de mise en œuvre. Il y a aussi la stabilisation de la cartographie électorale, le redéploiement des électeurs au nombre de 600 par bureau de vote, la distance de 2 km à respecter pour les bureaux de vote, les sensibilisations et la distribution des cartes d’électeurs. Pour Etienne Soropogui, Directeur des Opérations de la CENI, il faut que les ressources soient mises à la disposition de la CENI. Les 105 milliards GNF programmés dans la loi des finances rectificative ne suffisent pas pour organiser des élections.

Cette situation risque de crisper le climat social et politique déjà très tendu. L’Opposition Républicaine compte reprendre les manifestations le 22 septembre pour exiger la tenue d’élections locales avant fin 2017. La CENI, elle, prévoit l’organisation d’un séminaire avec tous les acteurs impliqués dans le processus, pour expliquer les contraintes auxquelles l’Organe de Gestion des Elections est confronté. 

Share