Flash special

IMAGE Malversation à l'OGP: Voici le scandale qui a emporté Paul Moussa Diawara !
mardi 12 juin 2018
Un rapport d’audit d’abord de l’inspection générale d’Etat (IGE) a décelé des manquements dans la gestion du désormais ancien directeur de l’Office guinéen de Publicité, Paul Moussa Diawara. Ensuite c’est un cabinet d’expertise comptable qui en vient à presque la même... Read More...

Crise à la CENI : La Cour Constitutionnelle met Fofana et Kébé dos à dos !

Share

La Cour Constitutionnelle a décidé ce lundi qu’il revient au troisième commissaire de la CENI représentant des organisations de la société civile de présider ad intérim l’Organe de Gestion des Elections en Guinée.  Il sera assisté des deux vice-présidents de l’institution. Cette décision est tombée au moment où tous les média étaient conviés à une cérémonie de passation de service entre le président déchu Bakary Fofana et le nouvel élu Me Salifou Kébé.

 

 La décision de la Cour Constitutionnelle a été motivée par deux requêtes envoyées par M.Bakarfy Fofana demandant respectivement à la Cour de déclarer nul et de nul effet le vote consécutif à la réunion des commissaires tenue le 04 juillet 2017 et relatif au remaniement partiel du Bureau de la CENI et réclamant la suspension provisoire de toute activité se rattachant à l’instance consécutive à la saisine précédente.

 Ainsi, le troisième commissairé désigné n’est autre que Kader Aziz Cas-marrant. Il sera assisté des vice-présidents Bakary Mansaré et Biya Diallo. Le premier a soutenu bec et ongles et continue de soutenir Bakary Fofana. La deuxième était naturellement du côté des frondeurs contre Fofana. On peut dire que la Cour Constitutionnelle a bien vu.

Share